Déjà 15 ans que la Seine rock ! 

En cet fin d’été (25, 26, 27 août) le mythique festival Rock en Seine fêtera ses 15 ans. Cette année encore se déroulera au domaine de St-Cloud, avec une attente de plusieurs milliers de spectateurs.  Rock en Seine, le rendez-vous musical Depuis ses débuts en 2003, le festival n’a cessé d’évoluer avec la mise en place d’un camping, d’expositions et d’autres activités comme l’installation d’une grande roue. … Continuer de lire Déjà 15 ans que la Seine rock ! 

Il était une fois New York, il était une fois Weegee

Sorti il y a un an aux éditions « Sarbacane », Weegee : Serial Photographer nous plonge dans le New York du célèbre photographe Weegee. Cette bande dessinée retrace son parcours sur un scénario de Max de Radiguès et une illustration de Wauter Mannaert.  Un roman (graphique) noir Arthur Fellig alias Weegee (1899-1968) est un photojournaliste américain connu pour ses photographies de la vie new-yorkaise. Des clichés en noir et … Continuer de lire Il était une fois New York, il était une fois Weegee

Quand l’écrivain se fait voyant

En 1985, Marguerite Duras, figure avant-gardiste de la littérature française, prédisait notre millénaire.       La romancière était invitée sur Antenne 2 (ancien nom de France 2) pour répondre aux questions du journaliste Michel Drucker. Lorsque ce dernier la questionne sur la place des réponses en l’an 2000, elle répond que : « Il n’y aura plus que ça, la demande sera telle… il n’y aura … Continuer de lire Quand l’écrivain se fait voyant

Bienvenus à “No Land’s Song”, ici, interdit de chanter

Le regard défiant et serein de Sara Najafi domine l’affiche du documentaire No Land’s Song, sorti ce 16 mars 2016. Il s’agit d’un documentaire dénonçant l’interdiction faite aux femmes iraniennes de chanter seules en public. Sara Najafi, jeune compositrice, y réussi l’impossible : faire entendre la voix des femmes au pays des mollahs (nom des érudits musulmans dans le pays perse). Entre courage, passion et détermination, … Continuer de lire Bienvenus à “No Land’s Song”, ici, interdit de chanter