Daribat Chohra : le nouveau programme polémique de la télévision marocaine

k

Lancée fin mai, la nouvelle chaîne Télé Maroc fait déjà parler d’elle avec l’émission Daribat Chohra  (« La rançon de la gloire »), présentée par la journaliste Bouchra Ddeau. Remarques humiliantes, sexistes voire même homophobes, voilà les ingrédients de ce nouveau programme.

En France, Cyril Hanouna et son émission Touche pas à mon poste n’ont de cesse de choquer l’opinion publique et de s’attirer les foudres du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Comportements et commentaires dégradants vis-à-vis des chroniqueurs, canulars plus que douteux sont en quelque sorte devenus la marque de fabrique du programme. Ce dernier scandalise mais ne voit pas ses audiences diminuer pour autant, bien au contraire.

Au Maroc, c’est l’émission Daribat Chohra qui mise sur la transgression du politiquement correct. Le ton est donné dès le début de l’émission par la présentatrice Bouchra Ddeau :

« Aussi célèbre que vous soyez, à Télé Maroc, vous paierez obligatoirement la rançon de la gloire ».

n

Diffusé sur la toute nouvelle chaîne Télé Maroc, le programme ne mise pourtant pas sur un concept novateur. Il s’agit en effet d’un entretien entre une journaliste et une personnalité publique. Mais ce qui rend cette interview totalement différente des autres, est le comportement adopté par Bouchra Ddeau : celle-ci n’hésite pas à attaquer frontalement son invité en évoquant son intimité ou bien en critiquant son physique et sa manière de vivre.

« Les stars et célébrités ont tendance à croire que la télévision est là pour redorer leur blason mais il se trouve que, parfois, c’est le contraire », explique-t-elle au site d’information Huffpost Maroc avant de poursuivre : « Ils sont alors amenés à défendre leurs choix, leurs déclarations, leur paraître ou autre en réponse à des questions plus ou moins provocantes que leur pose la journaliste ».

maxresdefault

Pour elle, l’objectif est de choquer le téléspectateur mais aussi et surtout, de montrer  son invité sous un autre jour.

« Il ne s’agit pas de connaître l’actualité des invités ou de leur demander ce qu’ils ressentent lorsqu’ils sont devant leur public… On pose des questions auxquelles le public n’est pas habitué », précise-t-elle.

Des questions qui sont parfois totalement déplacées, comme lorsque la journaliste demande à Aïcha Ech-Chenna, présidente de l’association Solidarité féminine, si au moment de son mariage elle était encore vierge. La journaliste se veut également moralisatrice quand elle lui fait le reproche suivant :

« Etes-vous une vraie musulmane ? Un vrai musulman n’incite pas à la prostitution en encourageant les femmes à donner naissance à des enfants en dehors du mariage ».

géopolis
La journaliste Bouchra Ddeau face à Aicha Ech-Chenna ; geopolis

Avec l’animateur de Hit Radio et sexologue Samad Benalla, Bouchra Ddeau va même plus loin en émettant, à son encontre, des critiques homophobes :

« Avec un peu de maquillage, vous seriez une fillette. Avec votre comportement, vos gestes, votre voix… vous êtes un pédé aux yeux de beaucoup de gens ».

daily.ma.png
Bouchra Ddeau face à Samad Benalla, alias Doc Samad ; http://www.ledaily.ma

Ces deux séquences ont provoqué l’indignation de nombreux internautes sur les réseaux sociaux et Samad Benalla a fini par porter plainte. Néanmoins, cette polémique ne semble inquiéter ni la journaliste, ni le patron de la chaîne et magnat de la presse, Rachid Niny, puisqu’une trentaine de personnalités issues de différents secteurs ont accepté de participer au programme.

Pour Rachid Niny, l’émission doit permettre de

« sortir du cadre des questions ordinaires et banales ».

Une ligne éditoriale sur laquelle s’appuie Télé Maroc en général. Diffusée depuis l’Espagne via le satellite pour contourner l’embargo marocain sur les licences de télévision, la chaîne souhaite lever des tabous notamment grâce à des émissions  « originales, osées et professionnelles », mais tout aussi polémiques que Daribat Chohra.

f

L’essentiel pour Rachid Niny est :

« de faire simplement une télévision qui parle aux Marocains ».

Pas sûr que ce concept ne plaise à tout le monde…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s