TEZEA ou l’espoir citoyen

 

atd

A l’heure où la plupart des médias dénoncent à grands cris une démobilisation citoyenne, à l’heure où l’État semble incapable de faire face au chômage de longue durée et à la transformation de certaines campagnes françaises en véritables déserts, une voix citoyenne a décidé de s’élever. Cette voix c’est celle de TEZEA.

TEZEA c’est quoi ?

TEZEA est une entreprise de 85 demandeurs d’emploi réunissant deux communes de Bretagne : Pipriac et Saint-Gaton. Toutefois TEZEA n’est pas une entreprise comme les autres. En effet, un groupe de chômeurs de longue durée, lassé d’attendre une aide de l’État qui ne venait pas, a tout bonnement décidé de créer ses propres emplois. C’est ainsi que le 20 octobre 2016 le statut de TEZEA comme « entreprise à but d’emploi » a été validé par le Fonds d’expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée.

Capture d_écran 2017-07-02 à 17.35.42

Un projet porté par les citoyens

L’association TEZEA est donc aujourd’hui déclarée active depuis un an et embauche pour cinq ans en Contrat à Durée Indéterminée et au SMIC les chômeurs de longue durée, inscrits depuis plus d’un an à Pôle Emploi. Ces chômeurs déclarés comme inaptes au travail et qualifiés de « pas assez rentables » ont pourtant trouvé une place au sein de TEZEA et travaillent, pour la plupart, à temps plein. En effet ce projet breton porté par Denis Prost et les chômeurs des deux communes bretonnes s’inscrit dans la continuité d’un projet initié par le réseau Emploi-Formation d’ATD Quart Monde intitulé : « Territoires zéro chômeur de longue durée ».

Le mouvement ATD (Agir Tous pour la Dignité) Quart Monde, est une association ayant pour but l’éradication de l’extrême pauvreté en Europe mais aussi en Amérique du Nord et du Sud, en Afrique et en Asie. Elle propose, afin de lutter contre le chômage de longue durée et ainsi contre la précarité et l’extrême pauvreté, d’encourager les initiatives d’emplois locaux. L’emploi est vu ici comme un moyen de répondre aux besoins locaux en effectuant des travaux jugés « peu rentables et solvables » par le marché de l’emploi mais utiles et demandés par les communautés aux alentours.

t
Conseil d’administration de l’entreprise TEZEA

Lutter contre le chômage par des initiatives locales et indépendantes

Le chômage est aujourd’hui vu comme un défi global à l’échelle nationale et, malgré une politique de décentralisation initiée en France depuis de nombreuses années, les choix économiques et politiques concernant les chômeurs sont appliqués à l’échelle nationale. Ces choix restent inefficaces pour une partie des chômeurs en général classés comme travailleurs âgés et habitant d’anciennes régions industrialisées ou peu reliées au reste du pays.

Le projet proposé par ADT Quart Monde vise donc à re-dynamiser les régions volontaires en proposant des emplois locaux gérés par des entreprises conventionnées « à but d’emploi et non lucratives ». Les communes de Pipriac et Saint-Ganton sont donc dans les premières à avoir présenté leur dossier au Fonds d’expérimentation français chargé de sélectionner dix territoires qui pourront expérimenter ce projet.

Aujourd’hui l’entreprise-association TEZEA compte donc 85 demandeurs d’emploi effectuant un ensemble de travaux d’utilité commune en fonction de leur compétences avec des horaires adaptés à chacun d’eux. TEZEA est une entreprise parfaitement solvable et un modèle de réussite du « travail-social » qui prouve que solidarité et mobilisation citoyenne sont encore des valeurs d’actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s