Un clip annonçant le début du ramadan condamne fermement le terrorisme

Zain_logo_logotype

La plus grande entreprise de télécommunications du Koweït, Zain, qui est aussi actionnaire de l’opérateur marocain Inwi, réalise une courte vidéo dans laquelle il souhaite à tous les musulmans, situés aux quatre coins du globe, un joyeux ramadan. Cette opération est répétée tous les ans, quelques temps avant le début du ramadan. Cette année, c’est avec un message de plus que la vidéo se présente. Plus qu’un simple « Ramadan Moubarak », l’entreprise a choisi de faire passer un message fort contre le terrorisme.

Présentation 

« Je dirai tout à Dieu ». C’est sur ces propos que le clip prônant la tolérance et rejetant la violence djihadiste débute. Cette expression initialement attribuée à un enfant syrien avant sa mort dans un bombardement en 2014 en Syrie a été largement reprise sur les réseaux sociaux. Dans ce clip, elle sert à témoigner de la violence des terroristes qui revendiquent agir au nom d’Allah. La vidéo énumère des scènes de terreur de la guerre en Syrie ou d’attentats en Irak, au Koweït, en Jordanie et en Arabie Saoudite, perpétrés par des organisations jihadistes, tel que l’État islamique ou Al-Qaïda.

La vidéo s’ouvre sur un terroriste en train de fabriquer une bombe artisanale. Le kamikaze monte alors dans un bus déjà calciné, une façon de faire comprendre le drame qu’il souhaite mettre à exécution puis se met à réciter la profession de foi musulmane. À chacune de ces paroles dites au nom du prophète et d’Allah, les passagers, visages défigurés par l’attentat appellent au pardon et à la tolérance.

Ensuite, la voix d’ Houssain El Jasmi, célèbre chanteur apparaît :

« Vénère Dieu avec amour et non avec terreur », chante-t-il.

Comme images de fond, on voit défiler des explosions dans des mosquées, des écoles, dans la rue…

« Pratiques ta religion dans la souplesse, non dans l’extrémisme et exerce ta différence dans la paix, pas dans la guerre », continue de chanter l’icône arabe.

Entre vérité et tolérance 

Cette courte vidéo a été diffusée par l’entreprise koweitienne pour la première fois le vendredi 26 mai. En l’espace de cinq jours la vidéo a suscité un réel engouement chez les internautes car elle a été visualisée plus de 4 millions de  fois seulement sur Youtube. Cela prouve bien que le message véhiculé par Zain se diffuse petit à petit. Le buzz est au rendez-vous. Les musulmans cherchent à lutter contre le terrorisme après avoir été longtemps accusés de soutenir les groupes extrémistes.

La vidéo, interpelle le spectateur par ses images virulentes et ses scènes hostiles. Notamment, lors d’une scène dans un bus rempli de blessés fait apparaître à l’écran Omran Daqneesh, le petit garçon d’Alep devenu le symbole du cauchemar syrien, ainsi que quatre survivants d’attentats.

De plus, cette solidarité de la communauté musulmane face au terrorisme est frappante. En effet, les musulmans se lient tous contre le terroriste pour revendiquer le fait que ce n’est pas les musulmans qui organisent des attentats et sème la terreur au Proche et Moyen-Orient mais bien les extrémistes religieux. L’entreprise de télécommunication du Koweït cherche à gommer les amalgames pour montrer la fracture entre extrémistes religieux et musulmans.

Citation : « Vénère Dieu avec amour et non avec terreur », répète une foule qui poursuit un terroriste équipé d’une ceinture d’explosif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s