L’éveil de la Permaculture: un documentaire ambitieux

SOUGRAIGNE_05-900x506

En 2015, Cyril Dion et Mélanie Laurent créent la surprise avec Demain. Cette année Adrien Bellay poursuit dans la même veine avec un documentaire rempli d’espoir et laissant entrevoir des solutions écologiques soutenables :  L’éveil de la permaculture. Distribué dans trente salles la semaine de sa sortie, il  sera, par la suite, à l’affiche de plus de soixante cinémas en France. 100 avants premières à guichet fermé, une bande-annonce vu plus de 40 000 fois sur YouTube, la permaculture semble susciter un intérêt florissant.

permaculturesweden-1170x780

Un documentaire brillant

Une véritable bouffée d’air frais, L’éveil de la permaculture nous offre une alternative durable et respectueuse de l’équilibre tangible de nos écosystèmes. Nous apprenons, tout au long du film, les enjeux et les acteurs de cette pratique agricole prometteuse.  Nous sont proposés des intervenants passionnés, portant des projets et des solutions applicables à tous les niveaux. Le but étant de participer à l’élaboration d’un mode de culture plus sain, plus productif à long terme et socialement équitable. Le réalisateur, Adrien Bellay, a voulu montrer au travers de son film eco-citoyen, qu’il existe des solutions accessibles à tous :

« La permaculture, c’est la science du concret. Le spectateur doit pouvoir se dire : ça a l’air simple à mettre en œuvre. J’agis concrètement à la sortie de la projection ».

Et ça fonctionne! Le climat change, les ressources et les sols s’épuisent, une prise de conscience du risque écologique est nécessaire, ce documentaire se doit d’être un catalyseur pour révéler l’éco-citoyen sommeillant en nous.

evail2

Mais la permaculture, c’est quoi?

La permaculture est née dans les années soixante-dix en Australie grâce à Bill Molisson et David Holmgren. Il s’agit d’un système conceptuel inspiré du fonctionnement de la nature. Depuis des centaines de millions d’années, la nature crée des écosystèmes harmonieux et durables qui génèrent, eux-mêmes, les conditions favorables au développement de formes de vie plus évoluées. La permaculture cherche donc à concevoir des installations humaines harmonieuses, économes en travail comme en énergie, à l’instar des écosystèmes naturels. Sa mise en place nécessite des concepts de design reposant sur un principe essentiel : positionner au mieux chaque élément de manière à ce qu’il puisse interagir positivement avec les autres.

Créer des interactions bénéfiques, comme dans la nature où tout est relié. Une agriculture sans pesticides ni produits chimiques prônant une interaction de l’homme limitée. Par exemple, il est intéressant de placer une serre en face d’un poulailler. Le jour, la chaleur de la serre va apporter une certaine chaleur aux poules, ce qui va leur permettre d’être plus productives dans la pondaison. En réciproque, la nuit, les poules vont apporter cette même chaleur à la serre qui pourra conserver sa température ambiante. La permaculture repose sur 3 principes éthiques : prendre soin de la Terre, prendre soin des Hommes et partager équitablement les ressources. En résumé, c’est l’avancée agricole contemporaine la plus pertinente pour réconcilier l’Homme et la Terre. C’est une science, une philosophie, un art de vivre encore très jeune mais belle et bien prometteuse. En effet, les utopies d’aujourd’hui sont les solutions de demain !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s