Baisers cachés : un appel au respect et à la tolérance

Mercredi 17 Mai France 2 a diffusé le téléfilm de Didier Bivel, Baisers cachés. Nous y découvrons l’histoire de Nathan (interprété par Bérenger Anceaux) qui, lors d’une soirée, embrasse en cachette un garçon de sa classe (interprété par Jules Houplain). Malheureusement, à ce moment précis, quelqu’un les observe et publie la photo de leur baiser sur Facebook. Photo qui provoquera un véritable scandale et touchera le propre père de Nathan, Stéphane (interprété par Patrick Timsit) qui, choqué d’apprendre l’homosexualité de son fils, se détourne de lui. Le cauchemar ne fait que commencer, Nathan subit les colibets de ses camarades qui souhaitent découvrir l’identité de l’autre garçon. Par amour Nathan ne dira rien. Entre harcèlement dans le milieu scolaire, homophobie et dérive sur les réseaux sociaux, Baisers cachés traite de trois grands sujets qui sont, plus que jamais, d’actualité.

baisers-caches-une-fiction-sensible-mais-binaire-contre-l-homophobie-au-lycee-ok-ec,M451846.jpg

Le fléau de l’homophobie illustré sans aucun filtre

Selon l’association le Refuge, près d’un tiers des adolescents homosexuels aurait déjà tenté de se suicider. C’est un nombre qui choque et c’est sur ce dernier que se base l’histoire de Baisers Cachés. Il a d’ailleurs été symboliquement diffusé par France 2 à l’occasion de la journée contre l’homophobie. Le grand risque d’un tel projet était de tomber dans la leçon de moral ou encore le cliché mais rien de tout ça pour Baisers cachés, juste une belle histoire racontée avec sincérité. En effet, Baisers cachés est avant tout une histoire d’amour entre deux garçons. C’est d’ailleurs ce qu’a témoigné une responsable de SOS Homophobie présente lors de la présentation du téléfilm :

« Baisers Cachés répond en tous points au message que l’on essaie de faire passer : oui, les jeunes ont besoin d’être soutenus et non, l’homophobie ce n’est pas une fatalité. On peut changer, évoluer, et ça, le film le montre aussi. ».

C’est ce qui nous fait aimer ce téléfilm : il traite de l’homophobie de la façon dont elle doit être traitée, à aucun moment on ne bascule dans le drame ou la fatalité.

295199.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

D’autres thèmes sous-jacents et tout aussi importants

Si Baisers cachés traite principalement de l’homosexualité et plus particulièrement de l’homophobie il ne s’agit pas du seul thème abordé par ce projet ambitieux. En effet, nous suivons Nathan dans différents milieux, notamment le milieu scolaire où le jeune subit persécutions et harcèlements sans discontinuité. Il est important de voir qu’est mis en lumière le milieu scolaire au sein duquel tout débute, se poursuit, s’aggrave et dérape. Il s’agit d’un catalyseur de toutes les haines et c’est de là que part la plupart des intrigues du téléfilm. On constate, par ailleurs, qu’internet a un rôle prépondérant dans la suite des évènements. C’est de là que tout commence, une simple photo qui déclenche une haine sans précédent. Si le téléfilm commence sur des réactions purement virtuelles, très vite ces dernières s’ingèrent dans la vie de l’adolescent. Il est d’ailleurs très intéressant de voir ce passage de la violence d’un cadre à l’autre. Cette situation fait notamment écho à des situations similaires qui ont pu choquer la France. En effet, de plus en plus de jeunes mettent fin à leur jour après un harcèlement continue sur les réseaux sociaux. Il ne s’agit pas uniquement de cas d’homophobie, mais de tout autre motif (raciaux, ethnique, etc…).

L’avis de la rédaction ?

La rédaction a été très touchée par ce téléfilm. Sans être utopique et naÏf, ce téléfilm nous rappelle qu’il est important de s’aimer et de se respecter les uns les autres, de manière indifférenciée, quelque soit notre couleur de peau, notre orientation sexuelle, nos croyances religieuses, philosophiques ou encore politique.

305043.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

La morale de Baisers cachés : Aimez-vous !

 

Farah Thomas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s