La technologie : un graal pour la société?

 

Dans l’imaginaire des petits enfants (nourri par les dessins animés et les films de science-fiction en l’occurrence), le futur s’accompagne d’une transformation totale du paysage urbain, rythmée par d’immenses immeubles, des hologrammes et des voitures volantes. Une estampe digne de la série Futurama. Si aujourd’hui, l’apparition des nouvelles technologies n’a pas altéré le paysage –du moins, pas encore-, elle a métamorphosé la vie de chacun, que ce soit dans le monde du travail ou dans la vie quotidienne. L’arrivée de la technologie dans notre vie a fait taire une certaine appréhension, qui dissuadait certains d’acheter des appareils, craignant de ne pas savoir les utiliser.

Un progrès incontestable qui bouleverse le monde

Les définitions disponibles sur l’internet restent assez évasives ou trop restrictives, assimilant les nouvelles technologies aux NTIC (ndlr: Nouvelles technologies de l’information et de la communication) et n’embrassent pas l’ampleur et les caractéristiques multiples du phénomène. Cependant, le terme « nouvelle technologie » regroupe toutes les technologies avancées et comprend la haute technologie (le fameux high-tech) et les fameux NTIC (techniques de l’informatique, de l’audiovisuel, des multimédias, d’Internet et des télécommunications). La vague technologique a déferlé dans les pays occidentaux, amplifié par le processus de mondialisation qui a démocratisé l’accès aux appareils de communication. La multiplication des moyens de communication et l’apparition d’Internet à la fin du XXème siècle ont contribué à la diffusion massive d’informations et à une interconnexion des individus.

Un progrès qui se constate bien sur nos étagères où jonchent de nombreux appareils électroniques, décuplant notre capacité à stocker de la mémoire, à communiquer et à contrôler à distance. Jean-Michel Besnier, philosophe et professeur de l’Université Paris-Sorbonne aborde la notion « d’homme augmenté » (augmenté de ses capacités).

Le monde technologique s’est également imposé dans le domaine scientifique et offre une approche différente : la technologie, élément complémentaire du corps humain par le remplacement d’un membre abîmé ou bien la technologie, élément régénérateur (lutte contre la vieillesse, les maladies).

Des objets au service du divertissement 

Le développement de la nouvelle technologie nourrit l’innovation et stimule la création de produits aux nouvelles fonctionnalités qui attirent une clientèle curieuse et en quête d’assouvissement de ses désirs. Ainsi, le consommateur parfois indécis voire méconnaissant des nouveautés technologiques, dispose d’une longue liste de produits: smartphone, ordinateur, télévision HD, petit robot, drone.

Des prototypes performants ont donné naissance à des appareils vendus sur le marché et qui ont plu à plus d’un. Par exemple, le casque à réalité virtuelle, vieux fantasme de l’homme, est maintenant disponible dans les rayons depuis début 2016. Un rêve devenu réalité, certes, mais qui demande une certaine somme d’argent. A compter en moyenne 700 euros.

animation-realite-virtuelle.jpgCasque de réalité virtuelle 

Dangers sur l’appareil

La folie pour les appareils technologiques ne traduirait-elle pas un désir profond de paresse et de recherche à tout prix de la facilité ? Ou bien d’amélioration d’une vie si pénible ? La robotisation et l’autonomisation des appareils compose autant de risques que de bienfaits. Ils peuvent faire courir un danger pour les usagers. Qu’en est-il de l’effort humain ? Aujourd’hui, pour n’importe quelle tâche, l’homme peut avoir recours à une assistance technologique afin de le soulager. Ce qui bouleverse totalement le train de vie. Les appareils deviennent le reflet de  son utilisateur et de son mode de vie.

Les avancées effrénées de la technologie nourrissent les fantasmes les plus farfelus et poussent les ingénieurs à davantage se démarquer pour trouver la nouvelle idée qui rapportera le plus.

Les produits ci-dessous ne semblent pas d’une grande utilité mais conquerra les familles et les amoureux de technologie. Malgré tout, la technologie repousse les limites de l’homme encore plus loin et se heurte, bien des fois, à des problématiques éthiques, morales et scientifiques.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s