Des bulles dans l’air du Festival de la BD d’Angoulême

A l’occasion du troisième festival de France, derrière ceux de Cannes et d’Avignon, le Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême lance ce jeudi 26 janvier 2017 sa 44ème édition. Depuis janvier 1974, il est l’événement incontournable du neuvième art, alors que nous réserve t-il cette année ?

La sélection 2017

Le grand jury est cette année présidé par Posy Simmonds, dessinatrice de presse et auteure de bande dessinée des romans à succès Gemma Bovery et Tamara Drewe, tous deux portés à l’écran.  Elle se verra décerner neuf prix dénommés les Fauves d’Angoulême.
En compétition, les albums en langue française publiés entre le 1er décembre 2015 et le 30 novembre 2016, diffusés dans les librairies francophones quels que soient leur pays d’origine.

Les noms des dix auteurs en lice pour le Fauve d’or (Prix du meilleur album) ont dès lors été révélés :

Capture d’écran 2017-01-24 à 19.48.08.png

« Stupor Mundi » de Néjib aux éditions Gallimard

Hannibal Qassim El Battouti, un savant arabe en exil tente de développer un procédé révolutionnaire : la photographie ! Mais l’iconoclasme (destruction délibérée d’images pour des motifs politiques ou religieux) et l’obscurantisme de son temps ne vont pas l’aider dans ses recherches, bien au contraire…

« Shangri-La » de Mathieu Bablet aux éditions Ankama

La science-fiction est à l’honneur. Mathieu Bablet dresse le portrait d’une station spatiale régie par une multinationale à laquelle on voue un véritable culte. Ce sont les dérives de notre monde contemporain qu’il semble vouloir dénoncer.

« Paysage après la bataille » d’Eric Lambe et Philippe de Pierpont aux éditions Actes Sud

Par une nuit sombre, Fanny se rend au camping du Ruisseau, où elle retrouve ses différents pensionnaires et leurs étranges habitudes. Dans ce récit poétique constitué de peu de mots, et qui invite à la contemplation et à l’errance, les auteurs proposent de suivre la lente et nécessaire reconstruction d’une femme.

« Patience » de Daniel Clowes aux éditions Cornélius

Il s’agit d’une histoire de voyage à travers le temps où, jouant sur les paradoxes et les choix du personnage principal, Daniel Clowes sublime l’essence d’une histoire d’amour qu’il réécrit au fil de ses albums.

« Mauvaises filles » d’Ancco aux éditions Cornélius

Prisonnière d’une société désenchantée, Jin-joo fait les quatre cents coups et tente de fuir sa famille aux côtés de Jung-ae, une autre jeune résistante. A travers cette histoire Ancco revient sur une adolescence difficile passée en Corée du Sud à la fin des années 1990, où la violence semble devoir faire partie de son quotidien…

« Martha & Alan » d’Emmanuel Guibert aux éditions de L’Association

L’auteur revient sur l’enfance de son héros, Alan Ingram Cope, dans l’Amérique des années 1930, marquées par la Grande Dépression.

« Chiisakobé » par Minetaro Mochizuki aux éditions du Lézard noir

Une adaptation du roman de Shûgorô Yamamoto, comédie humaine, drôle et touchante, située dans la période Edo qu’il transpose dans le Japon d’aujourd’hui.

« Ce qu’il faut de terre à l’homme » de Martin Veyron aux éditions Dargaud

Adapté d’une nouvelle de Léon Tolstoï, Martin Veyron met en scène un paysan du XIXe siècle obsédé par la fortune et prêt à tout pour agrandir ses terres.

« Histoires Croûtes » par Antoine Marchalot aux éditions Les Requins Marteaux

Recueil de huit histoires courtes -comme son titre pouvait le laisser supposer-, toutes plus loufoques les unes que les autres.

« La Légèreté » de Catherine Meurisse aux éditions Dargaud

Dessinatrice à Charlie Hebdo, Catherine Meurisse a échappé de justesse au drame du 7 janvier 2015. Elle était en retard à la conférence de rédaction. Son album poignant raconte le long chemin du retour à la vie suite à l’attaque terroriste.

Lequel de ceux-ci détrônera Ici, de Richard Mc Guire, prix du meilleur album 2016 ? Pour le savoir, rendez-vous au théâtre d’Angoulême, samedi 28 janvier 2017 à 19h.

Le 7ème art sera de la partie !

La BD n’a jamais autant inspiré le cinéma qu’en 2017 ! Le festival présentera en avant-première le film Seuls dont la sortie est prévu le 8 février. Réalisé par David Moreau, il met en scène des enfants qui se réveillent dans un monde où les adultes se sont volatilisés. Les principaux acteurs seront là, de même que Fabien Vehlmann et Bruno Gazzotti, les auteurs de cette BD née en 2006 dans Spirou HeBDo.

Le festival sera également l’occasion d’aborder l’adaptation des aventures de Valérian et Laureline. Il sortira au cinéma le 26 juillet 2017, avec en tête d’affiche, les acteurs Dane Dehann et Cara Delvingue. Les dessinateurs Jean-Claude Mezières et Pierre Christin seront à Angoulême lors de deux rencontres exceptionnelles, de quoi mettre en regard leur travail avec celui de Luc Besson, le réalisateur. Des contenus du film seront présentés en exclusivité mondiale (volumes, costumes, extraits) ainsi que les planches et dessins de l’œuvre originelle.

Un moment propice pour une campagne ?

« Emmanuel Macron s’offre une plongée dans les bulles » nous informe la Charente Libre. Vendredi après-midi, le candidat à l’élection présidentielle flânera parmi les expositions et il se pourrait qu’il y croise un autre candidat…
Il est en tout cas certain que la politique s’invitera dans l’organisation du festival pour les prochaines années. L’Association du FIBDI, propriétaire du festival depuis ses débuts  s’y était pourtant opposée titrant sur le site officiel « Non au joyeux turlurons ! Le festival n’est pas à reprendre ! ». La ministre de la Culture, Audrey Azoulay, a malgré tout annoncé la création d’une « association pour le développement de la bande dessinée d’Angoulême ». Le motif : la polémique de l’année passée concernant l’absence des femmes dans la sélection du Grand Prix.

Du 26 au 29 janvier 2017. Accès à tous les lieux du Festival ouverts au public les jeudi et vendredi de 10h à 19h / le samedi de 10h à 20h / le dimanche de 10h à 18h. Tarif achat sur place pour 1 jour : 19 euros.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s