Meryl Streep contre Donald Trump

Meryl Streep, « la meilleure actrice de l’ère moderne » a prononcé un discours vibrant après avoir été honorée lors de la cérémonie des Golden Globes de 2017.

Le discours frontal de Meryl Streep

C’est un discours haut en couleur qu’a déclamé Meryl Streep lors de la 74e cérémonie des Golden Globes le dimanche 8 janvier 2017 à Los Angeles. Alors qu’elle recevait le Cecil B. Demille Award, un prix prestigieux et honorifique, l’actrice, malgré sa voix cassée, a délivré un message. Elle a énoncé un discours de près de six minutes prônant la tolérance et la diversité des origines en prenant l’exemple de nombreux acteurs hollywoodiens mondialement célèbres originaires de pays différents. En parlant notamment de l’acteur talentueux et charismatique : Ryan Gosling, originaire du Canada ou de la très belle actrice : Natalie Portman, née à Jérusalem.

Devant ses collègues – qui appartiennent selon elle «aux segments les plus diabolisées de la société américaine » –, la star a conspué, sans jamais le citer, le président élu à la tête des Etats-Unis d’Amérique : Donald Trump. Critiquant l’idée de celui-ci de mettre toutes les personnes non-originaires d’Amérique dehors. Elle a encore une fois repris son exemple avec les acteurs d’Hollywood en prononçant ces mots :

« Hollywood est rempli d’étrangers et d’outsiders. Si vous mettez tout le monde dehors, vous n’aurez plus rien d’autre à regarder que du football et du free-fight. Ce n’est pas ce que l’on appelle de l’art. »

L’actrice a également évoqué la «performance» d’acteur durant laquelle «la personne qui voulait s’installer à la place la plus respectée du pays a imité un journaliste handicapé» – une référence à un épisode polémique de la campagne présidentielle américaine, lorsque l’ex-candidat républicain s’en était pris à un journaliste souffrant d’une maladie limitant les mouvements de ses bras.

Meryl Streep a alors terminé son émouvant discours par une phrase vibrante de vérité et de sagesse : « L’irrespect amène l’irrespect. La violence incite à la violence. Et quand les puissants se servent de leur rang pour brutaliser les autres, nous sommes tous perdants. »

Une réponse incendiaire de « l’homme le plus puissant du monde »

S’en est aussitôt suivie la réponse cinglante du nouveau président américain, Donald Trump, sur son compte Twitter où celui-ci a l’habitude de lancer des piques à quiconque oserait se moquer de lui.

16238043_1851286951815027_411654139_n

Il décrit Meryl Streep comme «l’une des actrices les plus surévaluées d’Hollywood» qui l’attaque «sans le connaître», et plaide non-coupable dans l’affaire du journaliste handicapé du New-York Times.

Le discours brillant de Meryl Streep restera dans les mémoires, en tenant tête à l’homme devenu le plus puissant d’Amérique ainsi que pour son message de paix et de tolérance. Déjà un symbole dans le monde du septième art, Meryl Streep l’est désormais aussi dans celui de la politique.

Une réflexion sur “Meryl Streep contre Donald Trump

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s