La lutte indienne contre le « serpent noir »

Le 5 décembre 2016 le calvaire de plusieurs milliers d’indiens a pris fin. L’administration de Barack Obama a en effet décidé d’interrompre le projet de construction d’un oléoduc par l’entreprise Energy Transfer Partners. Le tracé serait modifié et détourné du lac afin de protéger cet espace préservé. Toutefois, l’entreprise Energy Transfer Partners est très hostile à ce détournement qui engendrerait une augmentation considérable des coûts de production de l’oléoduc.

Une lutte qui soulève des questions environnementales mais aussi sociétales

Cet oléoduc devait s’étendre de l’Illinois jusqu’au Nord du Dakota du Nord en passant sous le Missouri et plus précisément au niveau du lac Oahe (où se fournissent en eau potable de nombreuses tribus indiennes). L’oléoduc avait déjà détruit plusieurs réserves indiennes, accroissant les tensions entre les autochtones et les ouvriers. Toutefois c’est le fait que l’oléoduc détruise un cimetière ancestral si les travaux continuaient leur route initiale qui a mis le feu aux poudres.

Les enjeux environnementaux

Le lac Oahe est une réserve d’eau artificielle qui alimente en eau potable de nombreuses tribus indiennes. Une centaine de tribus Sioux ont déjà été déplacées pour ce projet. Les 200 tribus concernées et leurs alliés ont alors décidé d’installer un campement sur le site qui devait être défiguré par le Dakota Access Pipeline.

carte

Très rapidement les manifestants se sont désignés comme des « Water Warriors » (« protecteurs de l’eau »). Ils ont été rapidement rejoins par de nombreux militants écologistes au camp d’Oceti Sakowin. Certaine stars hollywoodiennes, comme Leonardo Di Caprio Scarlett Johnson ou la jeune actrice Shailene Woodley, se sont positionnées en faveur des militants. En effet, la construction d’un oléoduc de ce type et de cette taille (1 885 kilomètres) sous un espace préservé comme le lac Oahe serait une catastrophe écologique.

Les enjeux sociétaux

Outre son impact désastreux en cas de rupture du tuyau sur les terres environnantes et surtout sur l’eau alimentant les Indiens, la construction de ce pipeline se fait aussi sur des terres sacrées pour la tribu de Standing Rock.

Les défenseurs de la cause indienne se sont donc joins aux mouvements des écologistes et sont venus grossir les rangs du camp de Oceki Sakowin. Devant l’ampleur que prenaient le mouvement et la détermination de plus en plus forte des activistes malgré les températures hivernales, les forces de l’ordre sont intervenus. La violence des affrontements entre activistes et policiers a commencé à interpeller les journalistes du monde entier. Malgré l’usage par les forces de l’ordre de gaz lacrymogènes, de canons à eau, de teasers et de nombreuses arrestations, la foi des militants n’a fait que redoubler. Le lac Oahe était devenu, à l’image de Notre-Dame des Landes une Zone A Défendre (ZAD).

Des vétérans militaires ont également rejoint le mouvement et ont formés un « bouclier humain » contre les forces de police qui menaçaient de former les militants à quitter le site afin que les ouvriers puissent continuer le chantier.

Ces manifestations sont donc l’expression de nombreux américains en faveur de l’environnement et surtout l’occasion pour les Indiens de faire entendre leur voix, très peu écoutée tout au long de l’histoire américaine. Cette Victoire contre l’archétype de l’entreprise capitaliste est donc une double victoire pour le peuple autochtone. Elle prouve que la voix indienne compte aujourd’hui

Les enjeux politiques

Outre les enjeux sociaux cette victoire a également un enjeu politique. C’est grâce à l’administration de Barack Obama que ce projet a pu être (du moins pour un temps) stoppé. Un ultime pied-de-nez du président sortant au climato sceptique Trump ?

Ce dernier pourrait en effet remettre en question l’arrêt momentané du projet et refuser d’entendre la Voix Indienne et écologiste au profit des propositions alléchante de la PDG de l’entreprise Energy Transfer Partners.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s