La guerre des partis

Associations, fédérations, organisations et événements qui prônent le debat sont de plus en plus présents dans notre vie lycéenne et étudiante. Liberté d’expression suite aux multiples événements auxquels le monde a dû faire face. Liberté d’expression pour dénoncer, pour s’exprimer, pour échanger et débattre. Certains vous diront que parler leur permet d’extérioriser leurs sentiments, leurs angoisses et leur peur. D’autre vous diront que l’art oratoire est pour eux un exercice et un marathon de la pensée dont ils ne se passeront jamais. 

L’homme, cet animal politique 

Parler, communiquer et débattre. Trois termes qui désignent l’une des spécificités de l’Homme. L’Homme est un être vivant assez particulier qui ne se suffit pas d’obéir à la nature ou à ses origines animales. L’être humain est doté d’une conscience qui évolue en permanence et qui lui permet de distinguer le bien du mal. Le politiquement correct, du fantasme, etc. Ainsi, chaque individu est unique  et veut s’affirmer d’une manière plus ou moins marquée dans la société.

La conscience est affectée par la culture de chaque individu. Par culture il faut comprendre, l’éducation qui caractérise l’individu, les règles que lui ont inculquées sa famille, les coutumes de la société dans laquelle il a grandi et tous les différents facteurs qui font de lui ce qu’il est à l’heure actuelle.

Nous nous retrouvons alors, avec différents points de vue sur un même sujet. Aucun sujet n’est indiscutable. La beauté est subjective, la tristesse, l’amour, les raisons de conflits, la définition de la paix, le bonheur… On dit bien que les goûts et les couleurs sont propres à chacun. Que vous soyez avec des amis, de la famille, des collègues, dans un musée, à la maison, dans un bar ou dans un stade vous usez vos cordes vocales à vouloir vous faire entendre. Seuls les éléments scientifiques sont considérés vrais et cela jusqu’à preuve du contraire.

Les partis : une ouverture à la subjectivité de chacun 

De là sont nés les partis politiques, les ONG, les syndicats, chacun veut convaincre pour ne pas dire persuader dans le seul but de ralier son prochain à l’idée qu’il juge la meilleure.

  1. Parler pour se faire comprendre.
  2. Communiquer pour transmettre à quelqu’un un savoir, un don.
  3. Débattre pour départager des avis contradictoires.

L’improvisation ou la création et l’exécution d’un discours de manière spontanée, ni préparée ni notée est l’un des exercices auquel tout bon orateur peut être confronté. Un sujet vous est présenté, vous n’avez que quelques minutes pour préparer votre argumentation ou bien quelques secondes de réflexion avant de vous lancer dans des explications aussi explicites que possibles adressées a votre auditoire. Un exercice certainement dur lorsque le sujet qui est imposé n’est pas familier. Mais, un exercice qui participe à une montée d’adrénaline, à une sensation si spéciale que vous en demanderez d’avantage. Une drogue qui ne nuit pas a votre physique et qui participe à l’émancipation de votre esprit. Un masochisme positif qui vous aidera à grandir et à voir autrement le monde qui vous entoure.

Art oratoire et liberté d’expression 

Être libre ne signifie pas exprimer une pure faculté de dire oui ou non indifféremment. Bien au contraire, car la décision spontanée, impulsive fera certainement plus tard naitre le remord. La liberté d’expression est un pouvoir de l’intelligence et de la raison : la pensée libre est la pensée fondée sur la raison, qui ne subit aucune contrainte extérieure, et l’acte libre est l’acte motive, réfléchi, en bref le contraire de l’acte gratuit. La pensée est le lieu de la liberté. En tant que corps l’Homme appartient à la nature et est soumis à ses lois, mais en tant qu’âme ou pensée, il en échappe. Que votre langue se dénoue, que les paroles fusent de votre bouche, Que vos idées soient claires et perspicaces, tant de recommandations qui feront de vous un excellent orateur ! La liberté est la marque de l’humain, la possibilité que l’erreur ne peut être également que humaine alors n’ayez pas peur d’être contredit.

Et voila que l’improvisation s’engage contre les discriminations, le racisme et l’antisémitisme. Au théâtre de l’Apollo, ce samedi 26 mars 2016 des jeunes ont répondu à l’appel du CNVL  et se sont tous unis contre la haine. Un savant mélange d’improvisation et de lutte dans le seul but de faire face aux idées noires qui ne font que donner une image sordide et sombre de l’humanité. Ce tournoi de l’impro lycéen est l’une des nombreuses manifestations durant lesquelles lycéens et lycéennes peuvent s’exprimer, laisser éclater leur colère et frustration face à ce monde de haine et de racism.

De plus en plus de cas de discrimination, d’ethnocentrisme et de violences au sein de la société sont relevés à travers le monde malgré et paradoxalement parce que l’Homme est culturé. La discrimination, les moqueries et les violences verbales sont de plus en plus recensées dans le monde civilisé. La parole est une arme et toute arme est apte à faire le bien ou le mal. L’Homme dévoile alors sa barbarie. Une barbarie toujours présente à différentes échelles. Une barbarie plus féroce et violente que celle qui existe à l’état sauvage dans la nature. Les animaux tuent pour se nourrir, pour survivre. L’Homme tue pour assouvir son désir de vengeance, de puissance et de domination irrationnelle.
Levez-vous chers orateurs, que la nouvelle génération se révolte et exprime son désaccord. Que la guerre des partis commence !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s