Le sommeil, “un emprunt fait à la mort pour l’entretien de la vie”

Il est recommandé de dormir 8h par nuit, pourtant le temps de sommeil des Français a diminué de 18 minutes chez les plus de 15 ans et de 50 minutes chez les adolescents en vingt-cinq ans. Le sommeil est pourtant indispensable à notre organisme : plongeons dans le pays de Morphée pour en savoir plus sur ses mécanismes.

Que se passe-t-il lorsque nous dormons ?

Le sommeil se caractérise par des changements au niveau de notre activité physique mais aussi cérébrale. Nos activités motrices c’est à dire nos mouvements, diminuent, notre activité cérébrale est discontinue, la mémorisation est facilitée et notre seuil de réponse sensorielle augmente.

 Au fur et à mesure que notre sommeil s’approfondit, notre activité cérébrale se ralentit tout comme notre pouls, notre respiration, notre température corporelle ainsi que d’autres fonctions de bases de notre organisme.Notre sommeil est donc un état pris par notre corps qui se caractérise par d’autres facteurs que lorsque nous sommes éveillés. Néanmoins, le sommeil n’est pas un état stable, il passe par différents stades ou phases à durée variable et aux propriétés spécifiques.

On distingue deux types de sommeil : le sommeil lent et le sommeil paradoxal. Lors du sommeil lent léger notre activté cérébrale ralentit, cette phase corresponds à l’endormissement. Nous ne la percevons pas et le moindre bruit ou la moindre stimulation extérieure nous réveille. Ce stade est suivi du sommeil lent profond. Notre activité cérébrale ralentit encore, plus elle ralentit plus notre sommeil devient profond et moins nous sommes sensibles aux stimulations extérieurs tout comme celles de notre corps. Il sera alors plus difficile de nous réveiller.

Enfin, nous sombrons dans le sommeil paradoxal, une phase pendant laquelle nous n’avons plus de tonus musculaire mais notre cerveau lui est bien actif, c’est d’ailleurs durant cette phase que se forment les rêves.

Lors d’une nuit de sommeil, les différents stades du sommeil se répètent formant ainsi des cycles d’une durée de 90 minutes en moyenne. Une nuit est constitué de 3 à 5 cycles qui s’entrainent et dont la composition varie. Le sommeil lent va se faire plus court au fil des cycles et les phases de sommeil paradoxal vont s’allonger.

Pourquoi avons nous besoin de dormir ?

Le sommeil est essentiel pour la concentration, la mémorisation ainsi que l’adaptation à des circonstances nouvelles mais aussi à notre bien être et notre bonne humeur de la journée. Pour une bonne récupération intellectuelle il est nécessaire de dormir, le simple repos allongé et l’immobilité ne peuvent servir que pour la recupération physique. Le sommeil nous permet de stocker et d’organiser les informations ainsi que de consolider la mémoire innée et la mémoire acquise. Par ailleurs, le sommeil est essentiel pour une bonne croissance car l’hormone de croissance n’est sécreté que pendant le sommeil, chez les adultes le sommeil permet une bonne récupération de la peau, des muscles et des os.

Quelques conseils pour bien dormir :

  • évitez les excitants comme le café, le thé, le coca ou autre

  • favorisez les activités relaxantes et ne pratiquez pas de sport après 20h

  • évitez de regarder la télé ou un écran dans votre lit

Pour plus d’informations visitez le site de l’institut du sommeil français : http://www.institut-sommeil-vigilance.org/

* citation du philosophe polonais Schopenhauer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s