Exécutions massives en Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite est l’un des nombreux pays à pratiquer encore la peine de mort, mais elle exécute en masse…

Un pays qui exécute sans compter

Depuis 2014, la dernière exécution de cette année ayant eu lieu un 31 décembre, le nombre d’exécutions capitales n’a cessé d’augmenter. Les chiffres varient selon les sources pour l’Agence France-Presse (AFP), 87 personnes ont été exécutées en 2014, contre 78 en 2013. Une autre, l’Associated Press (AP) décompte 83 exécutions en 2014, le plus grand nombre depuis au moins 5 ans. En 2015, en mai déjà l’Arabie Saoudite avait battu son record en exécutant 90 personnes, et a largement dépassé le nombre atteint l’année précédente en abattant 153 personnes. Les crimes aboutissant à la peine capitale sont diverses, cela va du meurtre, au viol, vol à main armée, apostasie et jusqu’au trafic de drogue.

Pour justifier ces nombres affolants, l’Arabie Saoudite les fait passer pour de la dissuasion : selon eux l’exécution devrait empêcher les criminels de passer à l’acte. Les raisons des exécutions sont aussi religieuses, l’Arabie Saoudite étant un pays pratiquant l’Islam, il applique froidement la « Charî’ah », loi révélée par Allah à Mohammed qui concerne non seulement le Droit au sens occidental du terme mais aussi les devoirs religieux. En tant que pays du prophète et accueillant les principaux pèlerinages musulmans, l’Arabie Saoudite se doit d’être un modèle pour les pays musulmans, et par conséquent d’appliquer strictement le Coran. Le pays cherche aussi à stopper les révoltes chiites.

Quels actes ce mois-ci ?

Pourtant, depuis le 1er janvier, on peut déjà compter 54 personnes exécutées, majoritairement par la décapitation qui semble être le mode d’exécution préféré des Saoudiens. Ce n’est malheureusement pas le seul, la lapidation et la crucifixion étant aussi très prisées comme méthode.

Mais c’est le 2 janvier que l’horreur est à son comble, l’Arabie Saoudite exécute 47 personnes en même temps. Ces personnes étaient accusées de terrorisme, la plupart était inconnue du grand public mais parmi eux était l’imam chiite Nimr Baqer al-Nimr, donc un chef religieux. Ali Mohammed al-Nimr a 17 ans quand il est emprisonné en 2012. Selon la monarchie sunnite, il aurait fait partie d’une organisation terroriste. Pour les britanniques son incarcération ne serait due qu’au fait qu’il est chiite. Pour ne pas arranger le cas du jeune homme, son oncle, le Cheikh al-Nimr, haut dignitaire chiite était opposé au  régime : il payerait donc pour être de sa famille.

L’exécution du jeune chiite a entrainé de nombreuses manifestations à Téhéran mais pas seulement, puisqu’elles s’étendaient jusqu’au Pakistan. Les manifestants jugeant cette condamnation injuste, ils scandaient des propos violents envers la famille royale saoudienne. La réaction ne s’est pas faite attendre, le ministre des Affaires étrangères a exigé «le départ sous 48 heures des membres de la représentation diplomatique iranienne». Toutes les relations diplomatiques avec l’Iran sont jusqu’alors rompues.

Malheureusement, les exécutions ne se sont pas arrêtées là. Depuis le 4 janvier, il y a eu 6 exécutions pour meurtre. Et ce chiffre augmente de jours en jours. Les trois dernières exécutions étaient des punitions de meurtres. En effet, que pourrait-il y avoir de mieux comme réponse à un meurtre que le meurtre lui-même ?

La méthode de l’Arabie Saoudite n’est peut-être pas encore la bonne pour stopper la délinquance quelle qu’elle soit.

La peine de mort dans le monde

En effet beaucoup de pays condamnent ces exécutions, bien que l’Arabie Saoudite ne soit pas le seul pays à pratiquer la peine de mort. Dans le monde, 105 Etats ont aboli la peine de mort comme la France ou encore le Canada, d’autres ne l’ont abolie que partiellement, c’est-à-dire sous condition, 6 états l’ont conservée pour les crimes militaires, 50 Etats sont considérés comme l’ayant abolie puisqu’ils ne l’ont pas mise en oeuvre depuis 10 ans. Mais il reste encore 39 Etats appliquant la peine de mort dont l’Egypte ou encore les Etats-Unis dans certains Etats. L’Arabie Saoudite reste dans les 5 premiers pays à exécuter le plus derrière la Chine et l’Iran d’après le rapport d’Amnesty International de 2014.

La peine de mort est pourtant prohibée par de nombreux traités, c’est le droit international. Par exemple dans l’article 6 du pacte international relatif aux droits civils et politiques, il est dit: “ Le droit à la vie est inhérent à la personne humaine. Ce droit doit être protégé par la loi. Nul ne peut être arbitrairement privé de la vie.” Par conséquent, n’importe quel état ne devrait pas pouvoir exécuter quiconque, mais ces termes sont nuancés.“Dans les pays où la peine de mort n’a pas été abolie, une sentence de mort ne peut être prononcée que pour les crimes les plus graves, conformément à la législation en vigueur au moment où le crime a été commis et qui ne doit pas être en contradiction avec les dispositions du présent Pacte ni avec la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide. Cette peine ne peut être appliquée qu’en vertu d’un jugement définitif rendu par un tribunal compétent.”De plus, cette peine ne peut s’appliquer non plus contre des enfants de moins de 18 ans ou des femmes enceintes. Pourtant malgré ces lois signées par l’Arabie  Saoudite, des personnes mineures continuent d’être incriminées. La justice saoudienne est très rigide, notamment contre les travailleurs provenant d’Afrique ou d’Asie qui doivent faire face à des procès injustes, basés sur des aveux arrachés par la torture ou la crainte.

Bien que ces exécutions massives révoltent l’Occident, les réactions sont peu violentes et les tentatives de répression peu nombreuses. Alors qu’on s’attendrait de la part de certains pays à de virulentes réactions, les déclarations à propos des exécutions sont plutôt neutres. Effectivement, l’Arabie Saoudite est membre du G20 et la plupart des pays ne souhaitent pas se mettre à dos leur précieux allié au Moyen-Orient, que ce soit pour des raisons économiques ou diplomatiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s